046 - Vestiaires du stade de Collonges



Située dans les terres froides du Dauphiné, la commune de l’Isle d’Abeau est aujourd’hui partagée entre l’image contemporaine de sa ville nouvelle et les vestiges de son passé. Cette dualité est au coeur de notre projet, porté conjointement par deux municipalités. Le stade de Collonges occupe une position centrale dont le projet doit se servir pour insuffler une nouvelle dynamique à la plaine des sports qui les rassemble.

Il s’agit de limiter les coûts et de fabriquer en parallèle un objet architectural dont les dimensions permettent d’entrer en résonance avec la dimension territoriale d’un projet partagé entre deux clubs de rugby, deux communes. Les quatre façades du projet jouent un rôle précis dans son fonctionnement. La façade Nord assume sa présence minérale et marque le renouveau de la plaine des sports. Le pignon Est, strictement fonctionnel, reçoit les parties d’usage liées à l’activité sportive et ne s’offre qu’aux utilisateurs des vestiaires.

Par opposition, le pignon Ouest est creusé de manière à accueillir le public et offrir un préau au clubhouse. Élément fort du projet, il bénéficie du puits de lumière qui baigne son bar d’une lumière indirecte et changeante. La façade Sud, quant à elle, n’est dessinée que par les lignes ininterrompues de la tribune. Elle offre un espace de vision unique sur le jeu et met en scène l’accès à la coursive de distribution : la sortie des joueurs vers le terrain. La toiture, visible depuis le haut du village, est traitée comme une cinquième facade et ne comporte aucun élément technique subi. Le bâtiment apporte une réponse simple à une obligation programmatique complexe. Il se signale dans le paysage aux par les lignes tendues de sa volumétrie monolithique qui semble flotter au dessus des tracés historiques de la plaine.