Centre d’art - Transformation d’une église
Ugine, Savoie
2017—19
480 000 €/ht
Surface 490 m2



Ce projet est avant tout celui du rapport respectueux à l’existant, sa compréhension et sa valorisation. Ainsi l’ouverture sans retenue de la partie basse de la grande façade Sud est pour nous le geste fondateur qui initie tous les autres et restera le seul à impacter de manière aussi directe et irréversible l’ancienne église. C’est un un acte généreux, une invitation et une manière de faire rentrer la rue dans la nef alors dédiée dans son ensemble à un espace d’exposition tourné vers l’art contemporain.

Maître d’ouvrage—Commune d’Ugine
Structure—Bois conseil
Acoustique et fluides—Thermibel
Photographies—Iris Rodet


























Maison individuelle
Varces, Isère
2017—2020
Chantier en cours



Certains contextes proposent d’avantage de complexité que d’autres. La parcelle, outre sa planéité parfaite à proximité du torrent de la Grèse, présente la particularité d’entretenir d’un dialogue privilégié avec les trois massifs environnants : le Vercors au sud, la Chartreuse au nord et les massifs de Belledonne à l’est. Ces caractéristiques exceptionnelles font de l’écurie de Pommereau un site majestueux bénéficiant d’une situation aussi généreuse que complexe à maîtriser. La présence d’un haras, tout récemment construit par des confrères grenoblois, oriente la parcelle et lui confère une échelle surpasse la dimension domestique courante. Ouverts au langage parfois abstrait de l’architecture, les clients souhaitent une maison porteuse de récit et ce, quels que soient les codes utilisés. Nous partons alors du principe que la finesse du plan doit contraster avec la rigueur géométrique du prisme de départ. Travailler en creux et retirer de la matière là où la vie de la maison doit s’installer. Une série de percements permet d’engager un dialogue permanent avec les massifs voisins tout en distribuant les différents espaces. L’horizontalité du projet assoit ce dernier dans la plaine et ses dimensions font écho aux bâtiments connexes de l’écurie et fabriquent le lieu.




Maître d’ouvrage—Privée


Mark



























Locaux communaux
Notre-Dame-Du-Cruet
Savoie
2020—21
Budget 260 000 €/ht
Surface 160 m2



Le bâtiment est accroché sous le col de la madeleine, au coeur de la vallée de la Maurienne. Il s’implante sur une petite parcelle à la géométrie complexe et présentant un ancien four à pain ainsi qu’une fruitière servant à la collecte du lait. Notre proposition doit, en plus de fournir un local de stockage aux services techniques de la commune et une cuisine rudimentaire permettant d’améliorer l’usage du four sur une plus grande partie de l’année et réorganiser cette petite portion du hameau de Notre-Dame-du-Cruet. Ainsi nous proposons un bâtiment long et étroit, fonctionnant comme un mur épais offrant alors une surface extérieure abritée.



Maître d’ouvrage—Commune de NDDC
Assistance MOA—AGATE
VRD—Altitude VRD
Structure—STEBAT
Thermique et fluides—SETIC






























La grange
Gif-sur-Yvette, Essonne
2018
101 000 €/ht
Surface 80 m2



Une ancienne remise, qui devait faire l’objet d’une restructuration. Le programme est sommaire, un studio comprenant un coin cuisine, une zone nuit, une salle de bain ainsi qu’un petit garage fermé. Le projet devait s’inscrire exactement dans le volume originel. Nous avons alors entamé un long travail d’analyse et de réinterprétation qui nous guidera tout au long du processus de conception jusqu’à nous porter sur ses moindres détails et ce, malgré la modestie de son échelle. À l’intérieur, la perception change radicalement, la frugalité fait place à la générosité et la structure devient omniprésente. Faire d’un exercice banal une opportunité de questionner le rapport entre espace et structure dans une tentative de réduction à un tout.



Maître d’ouvrage—privé
Structure—Bois conseil
Photographies—lis & daneau 


Mark



























La gourdillerie
Gif-sur-Yvette, Essonne
2016—17
261 000 €/ht
Surface 90+80 m2


Vallée de Chevreuse - Le terrain est positionné sur le versant Nord de la vallée et bénéficie d’un panorama sur une retenue d’eau et d’une exposition Sud remarquables au cœur du Parc naturel régional. La bâtisse, inhabitée depuis de nombreuses années, est installée parallèlement à la faible pente qui caractérise l’ensemble du terrain. Le programme du couple de clients nécessitait une forte augmentation de surface et la nécessite d’une extension. Cette dernière se glisse perpendiculairement contre le pignon Ouest de la petite villa et se joue de la topographie par sa composition en demi-niveaux .Elle permet ainsi de séparer les différentes fonctions du plan et hiérarchise les espaces dans un volume unique. Les coulissements des volumes apportent la lumière naturelle dans les différents espaces. Les dispositifs employés s’adaptent aux situations offrant à la fois un dialogue continu entre intérieur et extérieur et des cadrages francs et directifs invitant le paysage dans les différentes pièces de vie de la maison. C’est un projet résoluement penssé de l’intérieur et régie par une organisation spatiale claire et traditionnelle mais dont la grande fluidité offre une série de parcours variés dans la maison et le jardin.



Maître d’ouvrage—privé
Structure—CEBEA
Thermique—ASTI
Photographies—Paul Kozlowski