Beauséjour
Meylan, Isère
2018—20
NC
Surface 140 m2


Cette maison est destinée à une famille de cinq personnes sur un terrain issu d’une division parcellaire aux dimensions réduites. Notre volonté était de ne pas laisser le projet en souffrir, en installant un saut d’échelle entre, d’une part, la villa dont la structure de béton compose la façade et proportionne des espaces domestiques et, d’autre part, la grande dimension d’un porche surdimensionné qui s’étire aux maximum des gabarits disponibles et modifie la perception du bâtiment. Ce dernier parait plus grand qu’il ne l’est et semble s’affranchir des contraintes d’un foncier trop rare, orientant les vues pour entamer un dialogue avec le paysage de la vallée et les massifs environnants qui la délimitent.


























Vestiaire tribunes Club House
L’isle d’abeau, Isère
2017—2020
844 000€ HT
580 m2


Le projet rassemble le programme sous un seul et même volume, une compacité qui vise d’abord à limiter les coûts mais devient prétexte à fabriquer en même temps un objet architectural. Ses dimensions lui permettent de trouver sa place dans un site aussi disparate que peuvent l’être les plaines des sports où les échelles se confrontent, dominées par l’horizontalité. Au sud, le bâtiment se développe pour abriter la tribune de 300 places, tandis que nous profitons d’une façade nord presque aveugle, dans un béton blanc d’une grande minéralité, pour marquer la nouvelle entrée de ville, lui offrir un nouveau seuil. Les détails constructifs sont rares et mettent en œuvre les matériaux les plus robustes et pérennes possibles afin de résister à l’épreuve du temps et à celle des rugbymen.

Maître d’ouvrage—Commune de l’IDA
Structure—CEBEA
Economie—CCG
Fluides & Thermique—AKOE
Electricité—Axiome
Photographies—Iris Rodet

Mark




























Centre d’art - Transformation d’une église
Ugine, Savoie
2017—19
480 000 €/ht
Surface 490 m2



Ce projet est avant tout celui du rapport respectueux à l’existant, sa compréhension et sa valorisation. Ainsi l’ouverture sans retenue de la partie basse de la grande façade Sud est pour nous le geste fondateur qui initie tous les autres et restera le seul à impacter de manière aussi directe et irréversible l’ancienne église. C’est un un acte généreux, une invitation et une manière de faire rentrer la rue dans la nef alors dédiée dans son ensemble à un espace d’exposition tourné vers l’art contemporain.

Maître d’ouvrage—Commune d’Ugine
Structure—Bois conseil
Acoustique et fluides—Thermibel
Photographies—Iris Rodet


























Maison individuelle
Varces, Isère
2017—2020
Chantier en cours



Certains contextes proposent d’avantage de complexité que d’autres. La parcelle, outre sa planéité parfaite à proximité du torrent de la Grèse, présente la particularité d’entretenir d’un dialogue privilégié avec les trois massifs environnants : le Vercors au sud, la Chartreuse au nord et les massifs de Belledonne à l’est. Ces caractéristiques exceptionnelles font de l’écurie de Pommereau un site majestueux bénéficiant d’une situation aussi généreuse que complexe à maîtriser. La présence d’un haras, tout récemment construit par des confrères grenoblois, oriente la parcelle et lui confère une échelle surpasse la dimension domestique courante. Ouverts au langage parfois abstrait de l’architecture, les clients souhaitent une maison porteuse de récit et ce, quels que soient les codes utilisés. Nous partons alors du principe que la finesse du plan doit contraster avec la rigueur géométrique du prisme de départ. Travailler en creux et retirer de la matière là où la vie de la maison doit s’installer. Une série de percements permet d’engager un dialogue permanent avec les massifs voisins tout en distribuant les différents espaces. L’horizontalité du projet assoit ce dernier dans la plaine et ses dimensions font écho aux bâtiments connexes de l’écurie et fabriquent le lieu.




Maître d’ouvrage—Privée


Mark



























Locaux communaux
Notre-Dame-Du-Cruet
Savoie
2020—21
Budget 260 000 €/ht
Surface 160 m2



Le bâtiment est accroché sous le col de la madeleine, au coeur de la vallée de la Maurienne. Il s’implante sur une petite parcelle à la géométrie complexe et présentant un ancien four à pain ainsi qu’une fruitière servant à la collecte du lait. Notre proposition doit, en plus de fournir un local de stockage aux services techniques de la commune et une cuisine rudimentaire permettant d’améliorer l’usage du four sur une plus grande partie de l’année et réorganiser cette petite portion du hameau de Notre-Dame-du-Cruet. Ainsi nous proposons un bâtiment long et étroit, fonctionnant comme un mur épais offrant alors une surface extérieure abritée.



Maître d’ouvrage—Commune de NDDC
Assistance MOA—AGATE
VRD—Altitude VRD
Structure—STEBAT
Thermique et fluides—SETIC